Vivre la Semana Santa en Colombie

Il apparait difficile de dissocier Colombie et religion, tant ce pays et sa population expriment avec ferveur leur attachement au christianisme. Avec 93% des colombiens se réclamant du catholicisme romain, la Colombie est assurément l’un des pays les plus catholiques au monde. Toute la société s’organise culturellement autour de ce culte et de ses références. Les prénoms chrétiens sont la norme : Maria, José, Isabella, Jerónimo, Jesús … Et même le préambule de la Constitution colombienne de 1991 fait directement référence à Dieu.

Avec les célébrations de Noël, la Semana Santa est un moment de l’année durant lequel cette ferveur se vit avec le plus d’intensité. Semaine précédant Pâques, elle est destinée à commémorer la Passion du Christ. Elle est célébrée à travers le monde par les chrétiens, et elle revêt une importance toute particulière en Colombie.

La Semana Santa s’étale sur 8 jours et chaque jour est lié à des événements qui ont précédé et accompagné la mort puis la résurrection de Jésus Christ. En 2019, elle se déroule du dimanche 14 avril au dimanche 21 avril.

.

Calendrier et signification des jours :

.

Le dimanche des Rameaux (14 avril 2019) : Commémoration de l’arrivée de Jésus à Jérusalem, six jours avant la fête de la Pâques juive. La foule l’acclame lors de son entrée dans la Ville.

Lundi saint (15 avril 2019) : Dans le récit de la Semaine sainte, Jésus rend visite à ses amis de Béthanie et Marie le parfume d’huile précieuse, comme pour le préparer à son ensevelissement.

Mardi saint (16 avril 2019) : Jésus annonce la trahison de Judas et le déni de Pierre.

Mercredi saint (17 avril 2019) : Judas rend visite aux prêtres du Temple et promet de le leur livrer en échange de trente pièces d’argent. 

Jeudi saint (18 avril 2019) : Mémoire du dernier repas du christ avec ses disciples.

Vendredi saint (19 avril 2019) : Jésus est condamné à mort par Ponce Pilate. Il porte sa croix avant d’être crucifié au Golgotha.

Samedi saint (20 avril 2019) : C’est un jour d’attente et la veille pascale.

Dimanche de Pâques (21 avril 2019) : C’est la résurrection du Christ.

.

Où et comment suivre les processions de la Semana Santa ?

La Semana Santa est non seulement une période de commémorations religieuses mais aussi un moment pour se réunir et donner de son temps à ses proches. Aussi, les colombiens bénéficient de 4 jours fériés : le dimanche des rameaux, le jeudi saint, le vendredi saint et le dimanche de Pâques.

Vous pourrez assister à des processions et des messes dans toutes les villes de Colombie. Mais au moins deux endroits retiendront notre attention, notamment pour leur ferveur particulière : ce sont les villes de Popayán et de Santa Cruz de Mompox, attirant des touristes spécialement venus pour voir les cérémonies religieuses de la Semana Santa.

.

La Semana Santa de Popayán

.

Inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO, la Semana Santa de Popayán est l’un des événements les plus importants qui se prépare des mois à l’avance. Chaque jour entre 20h et 23h, du mardi au samedi avant Pâques ont lieu des processions. Consacrées respectivement à Marie, Jésus, la Croix, la mise au tombeau et la Résurrection. Chaque procession s’articule autour de châsses (pasos), créées et agencées selon des règles complexes. Les châsses sont surplombées de statues en bois richement décorées et ornées de fleurs, datant pour la plupart de la fin du XVIIIe siècle et représentant les événements pascaux

Les particularités de Popayan sont le Dimanche des Rameaux, le Lundi et le Mardi Saint. Le Dimanche des Rameaux est la seule procession qui se fait de jour. Les fidèles en pèlerinage portent des palmes qui ont été bénies dans tous les temples de la ville, pour symboliser l’entrée triomphale du Christ à la ville sainte de Jérusalem. Le Lundi Saint est célébrée une messe solennelle. Le Mardi Saint a lieu la procession de Nuestra Señora la Virgen de los dolores, procession de Charité ayant initialement pour but d’apporter charité aux prisonniers.

Extraits de processions durant la semaine sainte à Popayán

.

La Semana Santa de Mompox

.

Les célébrations de la semaine sainte se déroulent à Santa Crux de Mompox depuis 1564. Et les villageois n’ont pas perdu de leur ferveur. Des statues avec des ornements sont portées à travers le village en souvenir de la passion, de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. 

 Le Mercredi Saint est consacré à la Sérénade aux Défunts au cimetière municipal. Les tombes ornées de fleurs sont accompagnées en musique jusqu´au lever du soleil. Les processions du Jeudi Saint et du Vendredi des Douleurs (le Desprendimiento ou le Paso Robado) sont faites comme une marche – deux pas en avant et un pas en arrière.

Le jeudi saint de Mompox en 2016, vu par drone

En plus de son caractère religieux de la Semana Santa, il faut y voir une dimension éminemment culturelle qui permet à un peuple de se réunir, de célébrer ses traditions et de partager des valeurs communes, indispensables à la vie en société.

Partager l'article :
  • 188
    Partages
  • 188
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *