Top 5 des raisons de faire un voyage en Colombie

Le voyage en Colombie est (presque) devenu incontournable pour les touristes du monde entier. Elue meilleure destination de l’année 2020, le pays s’ouvre après plusieurs décennies noires. El Día Francés recense 5 bonnes raisons de voyager en Colombie, nouveau paradis touristique.

Une diversité de paysages, d’espèces et de climats extraordinaire

La Colombie fait partie des 18 pays mégadivers au monde. Cela signifie qu’elle appartient à un groupe de pays considérés comme les plus riches de la planète sur le plan de la diversité biologique.

L’avifaune colombienne comprend plus de 1800 espèces. Si l’ornithologie vous passionne, la Colombie est clairement une destination à privilégier.

Les paysages sont presque infinis en Colombie: plaines des Llanos, désert de la Tatacoa et de la Guajira, zone cafetière et palmiers de cire, jungle du pacifique et jungle caribéenne, les sommets montagneux des Nevados et du Cocuy …

Aussi, la Colombie compterait une dizaine de climats et sous-climats.

Une destination encore (un peu) préservée du tourisme de masse

La Colombie reste une destination peu visitée et il s’agit d’en profiter avant que cela ne change.

Alors oui, le pays reçoit déjà beaucoup de touristes étrangers et certains lieux sont déjà saturés*: Carthagène, Salento et la vallée de Cocora, la Commune 13 de Medellín …

Cependant, le volume du tourisme en Colombie reste encore dérisoire (et tant mieux). L’agence mondiale du tourisme recensait, en 2017, 85 millions de touristes étrangers en France, 81 millions en Espagne, 26 millions en Malaisie, 15 millions en Croatie et 4 millions en Colombie.

Dans l’ensemble, la Colombie est encore très peu visitée. L’écrasante majorité des touristes passeront à côté des Llanos, de San Agustin et du Sud Archéologique, du Cocuy, de la Guajira …

Pour cette seule raison, n’hésitez pas à un instant et prenez vos billets pour la Colombie !

*La saturation de certains lieux touristiques est également due à l’explosion du tourisme intérieur, c’est-à-dire à des colombiens visitant leur propre pays, après plus de 50 décennies de guerre civile.

Une destination aux prix abordables

La Colombie demeure une destination abordable. Pour 5 euros, vous pouvez trouver un déjeuner correct (Carthagène étant une exception). Un déplacement en taxi ne vous coutera pas plus cher et, dans l’ensemble, bus et vols intérieurs sont bons marchés.

Côté hébergement, se loger est également peu cher. Pour une dizaine d’euros, vous pourrez trouver une chambre dans un hôtel ou sur Airbnb.

La salaire minimum se trouvant entre 220 et 300 euros (selon le cours euro/cop), les prix sont donc relativement abordables sur 98% du territoire colombien pour les détenteurs de certaines devises étrangères, telles que l’euro ou le dollar.

Si vous escomptez un haut niveau de prestation, autant pour l’hôtellerie que pour la restauration, vous devrez préparer un budget assez conséquent (les services touristiques de qualité étant encore peu développés en Colombie).

Une culture très riche

Souvent peu connue, la culture colombienne est d’une grande richesse et diversité. Il faut d’ailleurs plutôt parler de cultures colombiennes car le pays est, par son histoire et sa géographie, multiéthnique et multiculturel. Ces cultures sont influencées par l’identité indigène, les traditions espagnoles héritées de la colonisation et les coutumes africaines liées à l’esclavage.

La culture costeña (de la région des caraïbes, au nord de la Colombie), comprend une musique, des danses et une gastronomie différente du reste du pays. La Cumbia serait, à ce titre, principalement originaire d’Afrique. Aussi, la culture caribéenne est réputée festive, et cela s’illustre parfaitement lors de nombreux carnavals, notamment celui de Barranquilla.

La culture paisa est majoritairement européenne. Localisée dans des régions plutôt riches de la Colombie (Antioquia et la région du café), ses habitants se présentent souvent comme un peuple de travailleurs et d’innovateurs. Son plat typique est la bandeja paisa et vous connaissez probablement le célèbre artiste Fernando Botero originaire de Medellin, capitale paisa.

On retrouve bien d’autres cultures et sous-cultures (Valluna, Santandereana, Amazonica, …) en Colombie. L’espagnol parlé diffère d’une culture à une autre, et les indigènes conservent encore leurs dialectes.

Une population des plus sympathiques

S’il y a bien un point qui revient régulièrement à propos de la Colombie, c’est la gentillesse de ses habitants. Cette expérience du pays est d’autant plus vraie si vous êtes étranger. Les colombiens sont fiers de leur culture et veulent la partager au monde entier.

Une grande majorité des expatriés vous raconteront des anecdotes en ce sens. Les colombiens vous aident volontiers pour trouver votre chemin, n’hésitent jamais à vous partager ce qu’ils ont ou vous offrent souvent un petit quelque chose …

Bonus : un pays relativement sûr pour les touristes

En prenant les précautions d’usage, les touristes ne courent aucun risque majeur en Colombie. A moins d’aller dans des zones fortement déconseillées comme les frontières colombo-vénézuéliennes.

Pour préparer un voyage en Colombie ou dans tout autre pays, pensez à suivre les fiches pays et recommandations du ministère français des Affaires étrangères. Pour la Colombie, cliquez ICI

Partager l'article :
  • 14
    Partages
  • 14
    Partages

Vivien Léost

Co-fondateur d'El Día Francés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *