Que visiter à Cali ?

.

Santiago de Cali est la 3ème ville de Colombie en termes de population. Avec près de 3 millions d’habitants dans sa zone urbaine, la capitale de la Valle del Cauca est plus peuplée que des villes françaises comme Marseille et Lyon ! De plus, fondée en 1536, c’est une des villes les plus anciennes d’Amérique.

Pour toutes ces raisons, vous ne pouvez pas vous y ennuyer et El Día Francés vous montre comment le mieux profiter du temps que vous viendrez y passer.

.

.

Statue du Christ-roi

Santiago de Cali tient son nom de l’apôtre Santiago (Jacques en français). Inutile de vous dire donc à quel point la ville est liée à son héritage catholique.

A la manière de la fameuse statue de Rio de Janeiro, Cali possède sa propre statue du Christ-Roi depuis 1953. Elle est perchée au sommet d’une montagne surplombant la ville et avec ses 40 mètres de hauteur, elle est devenue l’un des symboles de la ville. Il va sans dire que l’endroit est idéal pour avoir une vue de la ville et pour prendre des photos.

Il y a beaucoup de guides disponibles sur place pour vous expliquer l’histoire du monument que vous avez sous les yeux, histoire elle-même très liée à l’histoire de la Colombie.

Le quartier San Antonio

Le barrio San Antonio est un des plus anciens de la ville. Son style un peu bohême sort clairement de l’ordinaire et vous pourrez y voir l’essentiel des bâtiments coloniaux de la ville. Le quartier est également le lieu aujourd’hui de rassemblements d’artistes de toutes sortes et de beaucoup de restaurants à la mode. Les peintures murales y sont légions si c’est ce que vous appréciez, nichées entre deux galeries d’art. N’hésitez pas non plus à entrer dans la Chapelle Saint Antoine. Très ancienne, c’est un classique de la ville avec son architecture en bois et ses murs blancs.

Il ne faut pas avoir peur des mots : la barrio San Antonio est le cœur de Cali et c’est un incontournable touristique de la ville.

La Iglesia Ermita

L’Eglise Ermita est l’Eglise la plus connue de la ville. Bâtie en 1935, elle possède un style étonnant, néogothique. Située en plein centre-ville, elle détonne au milieu des gratte-ciels et autres immeubles modernes, autant par son style que par sa petite taille, à « échelle humaine ».

Comme tous les lieux de culte, c’est l’occasion de vous ressourcer avant de partir à l’exploration du reste de la ville.

Le zoo de Cali

Le zoo de Cali n’est pas qu’un simple zoo, c’est un des zoos les mieux tenus au monde. Le climat est évidemment propice à créer une ambiance quasiment de safari. Les animaux sont nombreux, dans des enclos bien tenus, propres. Le zoo n’est, de notre expérience, que rarement rempli de visiteurs et la plupart du temps, vous ne vous sentirez pas à l’étroit. Le rapport à la nature est fort en Colombie et on trouve dans ce zoo une de ces illustrations les plus flamboyantes, les animaux sont bien traités et ça se voit.

Si vous n’avez pas été dans un zoo depuis longtemps, ne ratez pas cette occasion de vous réconcilier avec cette attraction que vous avez tant aimée enfant.

Museo de la Cana de Azucar

Si vous possédez un moyen de locomotion, le musée de la canne à sucre est un musée en plein air idéal pour apprendre sur l’histoire de la région et surtout, SURTOUT… pour vous relaxer. Les jardins du musée sont très agréables et vous offrent une plongée dans le climat de la Valle del Cauca. Des maisons à l’ancienne, des instruments de travail à l’ancienne vous ramèneront dans les villages de vos grands-parents.

Nous conseillons particulièrement ce genre de musées pour comprendre et ressentir profondément ce qu’est la Colombie. La Colombie rurale, ancienne, de la terre est présente dans ces murs, dans ces objets et dans l’air qu’on y respire. Ce musée est bien notre coup de cœur à Cali et sa région. Prévoyez une demi-journée pour en profiter à fond, en comptant le transport.

Musée aéronautique Fenix

Un autre musée qui ravira autant les adultes que les enfants. De petites maquettes d’aéroports et de porte-avions à des avions de taille réelle, ce musée ramène ses visiteurs aux années 1950 avec toutes sortes d’avions colombiens, européens et américains mais aussi des voitures ou des hélicoptères. Le travail de maquettes qui a été réalisé est colossal avec des reproductions d’aéroports entiers ou de quartiers de villes. Le patron est un ancien pilote très sympathique, qui parle parfaitement anglais et qui créé un véritable lien avec ses visiteurs.

Ici encore, il vous faudra une voiture, voire un taxi pour un peu moins d’une trentaine de minutes de trajet depuis le centre de Cali. Foncez, vous ne le regretterez pas !

.

Besoin d’une assurance voyage ? Cliquez sur l’image en dessous pour connaitre l’offre adaptée à votre situation.

Partager l'article :
  • 133
    Partages
  • 133
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *