Pourquoi la Colombie s’appelle-t-elle Colombie ?

C’est la question simple du jour, d’où vient le toponyme de la Colombie ?

La réponse est encore plus simple que la question. Le nom de Colombie vient de Christophe Colomb (en italien, Cristoforo Colombo), l’explorateur gênois qui a découvert l’Amérique en 1492. Mais pourquoi le nom de Christophe Colomb a-t-il été choisi alors qu’il n’a pas découvert l’actuelle Colombie ?

Christophe Colomb croyait tragiquement avoir découvert les Indes en 1492. Meilleur géographe, Amerigo Vespucci, autre explorateur de l’époque, a donné son nom au continent : il était le premier à avoir réalisé qu’il s’agissait bien d’un nouveau continent. Le pauvre explorateur génois, lui, est mort en pensant toujours avoir atteint les Indes occidentales.

Christophe Colomb est une figure connue et respectée dans toute l’Amérique et on ne compte plus les références à son nom.

Pour autant, l’héritage de Colomb n’a pas été oublié et le nom de « Colombie » a été proclamé en 1819, remplaçant le nom de Nouvelle-Grenade.

Ce sont plusieurs héros de l’indépendance sud-américaine, et notamment Simón Bolívar, qui ont choisi ce nom, pour rendre hommage de « justice et de gratitude au découvreur de notre hémisphère ». La « Grande Colombie » regroupait alors Colombie, Equateur et Venezuela, (voir notre article sur le sujet). A la séparation des trois pays, l’Equateur et le Venezuela ont naturellement protesté contre l’usage du nom de Colombie. La Colombie était le nom que les trois pays avaient choisi en commun, issu de leur héritage commun.

Dans toute l’Amérique, du sud au nord, Christophe Colomb est une figure commune célébrée. Ainsi, en vous baladant au Canada, vous trouverez la Colombie-Britannique, province dont la capitale est Vancouver, ou encore la métropole de Columbus dans l’Ohio.

Partager l'article :
  • 45
    Partages
  • 45
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *