Les symboles sur les billets de banque, reflets de la culture colombienne

Chaque pays possède – sauf exceptions – sa propre monnaie. Indispensable à la vie économique quotidienne, la monnaie est aussi l’occasion de célébrer des symboles culturels. La Colombie n’échappe pas à la règle et dans cet article, El Día Francés vous propose aujourd’hui de découvrir tous les symboles des billets colombiens.

.

La monnaie, indispensable instrument des sociétés humaines

.

La monnaie fiduciaire – pièces et billets – est une des inventions les plus importantes de l’Histoire. La valeur réelle de la pièce ou du billet est inférieure à la valeur qu’on lui accorde. La raison de ce paradoxe est pourtant simple à comprendre : c’est la confiance. Et celle-ci repose sur la garantie – souvent d’ordre légal – que notre monnaie sera acceptée comme un moyen d’échange lors d’une transaction.

Au-delà de l’intérêt économique et financier d’un tel instrument, les pièces et billets ont historiquement servis à asseoir l’autorité du souverain et à unifier un territoire donné. Les sesterces – monnaie romaine – ont été frappées à l’effigie des dirigeants de l’époque, tels que les empereurs Auguste, Caligula ou encore Hadrien.

Circulant d’une poche à une autre, sur une base quotidienne, nous avons tendance à ne plus faire attention à la monnaie que nous utilisons. Pourtant, elle est loin d’être insignifiante, et révèle souvent bien des intentions politiques par les symboles qu’elle utilise. De nos jours, la puissance publique n’émet plus de pièces ou de billets représentant un dirigeant en exercice. On retiendra surtout des éléments d’ordre culturel.

.

La monnaie colombienne

.

En Colombie, la monnaie est le peso ($ ; COP). Il existe 5 pièces : 50, 100, 200, 500 et 1000 ; et 7 billets : 1.000, 2.000, 5.000, 10.000, 20.000, 50.000 et 100.000.

Depuis l’émission de nouveaux billets en 2016, les billets de 1.000 pesos sont voués à disparaître (car plus imprimés), et les billets de 100.000 pesos font leur apparition.

Sont présentés dans cet article les billets émis en 2016 (ainsi que l’ancien billet de 1.000 pesos).

.

1.000 PESOS

Avec des dimensions de 130 x 65 mm, le billet de 1.000 pesos est à peine plus long qu’un billet de 10 euros.

Sur le recto, c’est l’image de Jorge Eliécer Gaitán, ministre colombien du travail entre 1943 et 1944, qui est représenté. Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 1946, il sera assassiné deux ans plus tard à Bogotá dans le cadre de la campagne électorale pour la prochaine présidentielle. Si l’assassin est rapidement retrouvé, les commanditaires de celui-ci ne seront jamais connus. Jorge Eliécer Gaitán avait de son temps de nombreux ennemis, notamment au sein de l’oligarchie colombienne.

Au verso, on aperçoit encore Jorge Eliécer Gaitán avec une foule en arrière plan.

.

2.000 PESOS

Avec des dimensions de 128 × 66 mm, le billet de 2.000 pesos a quasiment la même taille qu’un billet de 5 euros.

Sur le recto, on peut reconnaître l’artiste-peintre colombienne Débora Arango, décédée en 2007 à Envigado. On aperçoit notamment une bailerine et un oiseau, qui sont des références directes à des oeuvres de l’artiste (La Bailarina Guillermina, Las Monjas y El Cardenal).

Debora Arango est reconnue pour avoir été une pionnière colombienne de l’art moderne.

Au verso, on peut admirer une reproduction imagée de Caño Cristales, rivière colombienne connue pour ses couleurs grâces à ses plantes endémiques. C’est peut-être un des lieux incontournables pour qui souhaite contempler les richesses naturelles du pays.

.

5.000 PESOS

Avec des dimensions de 133 × 66 mm, le billet de 5.000 pesos a la même longueur qu’un billet de 20 euros.

Sur le recto, le portrait est celui du poète José Asunción Silva à droite. Au centre du billet, on voit également Asunción Silva de dos, tenant un parapluie dans ses mains. Un bourdon imprimé partiellement et une plante du genre Puya sont représentés plus à gauche.

José Asunción Silva est considéré comme l’un des précurseurs les plus importants du modernisme. Il se suicide avant d’avoir 31 ans.

Au verso, on reconnait aisément les paramos colombiens avec des frailejones7. On peut également voir en arrière-plan des montagnes et quelques espèces natives des paramos telles que le Condor des Andes et l’Ours à lunettes.

.

10.000 PESOS

Aux dimensions de 138 × 66 mm, le billet de 10.000 pesos est légèrement moins large et moins long que le billet de 50 euros.

Sur le recto, on trouve l’anthropologue Virginia Gutiérrez de Pineda, qui a travaillé à l’étude de la société colombienne et en particulier de la place de la femme dans la société. Est reproduit un extrait de son livre “Famille et culture en Colombie”. Aussi, une grenouille arboricole est imprimée sous forme d’une pastille holographique.

Au verso, on voit le fleuve amazone qui se transforme en serpent, et un homme naviguant sur une pirogue.

.

20.000 PESOS

Avec des dimensions de 143 × 66 mm, le billet de 20.000 pesos est un peu plus long qu’un billet de 50 euros.

Sur le recto, le portrait de l’ex-président Alfonso López Michelsen est représenté sur la droite. Au centre du billet, on voit également López Michelsen entièrement debout, tenant dans sa main un sombrero vueltiao. Un autre sombrero vueltiao imprimé partiellement et un fruit d’attier sont représentés plus à gauche

López Michelsen, décédé en 2007, a travaillé – lors de ses dernières années de vie – à la recherche d’un accord humanitaire avec les FARCS.

Au verso, on peut voir les canaux de La Mojana, système hydraulique pré-colonial par les Zenúes, peuple amérindien.

.

50.000 PESOS

Avec des dimensions de 148 × 66 mm, le billet de 50.000 pesos est à peine plus long qu’un billet de 100 euros.

Sur le recto, on retrouve le grand écrivain colombien Gabriel García Márquez, qui a notamment remporté le prix Nobel de littérature en 1982. Un escargot imprimé partiellement et un colibri butinant une fleur sont représentés à gauche du corps de García Márquez.

Au verso, on reconnait les terrasses de la Cité perdue ainsi que les pics Cristóbal Colón et Simón Bolívar, localisés dans la Sierra Nevada de Santa Marta. Deux indigènes et, en arrière-plan, des habitations indigènes de la Sierra Nevada sont présents dans la partie de gauche du billet.

.

100.000 PESOS

Avec des dimensions de 153 x 66 mm, le billet de 100.000 pesos est aussi long qu’un billet de 200 euros.

Il faut reconnaître que ce billet est assez rare, et nombreux sont ceux à ne jamais l’avoir eu entre leurs mains. Peut-être faites-vous partie des quelques chanceux.

Sur le recto, on retrouve l’ancien président colombien Carlos Lleras Restrepo. Au centre du billet, on le voit également debout avec deux ombres dans lesquelles apparaissent en majuscules les pseudonymes qu’il a utilisés alors qu’il était journaliste : « HEFESTOS » et « EL BACHILLER CLEOFÁS PÉREZ ». Une fleur de Tibouchina lepidota  et un Motmot d’Équateur sont également représentés.

Au verso, on reconnaitre la vallée de Cocora, située à Salento, dans le département du Quindio, région symbolique du palmier à cire considéré comme étant l’arbre national en Colombie. Sur l’un de ses arbres, on aperçoit d’ailleurs un cosechero (collecteur de cire). Un Motmot d’Equateur est représenté en bas à droite.

Partager l'article :
  • 119
    Partages
  • 119
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *